Assemblée Générale 2019

Avec les chaleurs qui s’installent et les étudiants qui partent en vadrouille, il est temps pour nous de prévoir une petite pause estivale.

Toutefois, avant de prendre quelques vacances, les membres de la sections sont invité-e-s à réserver d’ores et déjà la date de l’Assemblée Générale de l’AIPU section suisse qui aura lieu :

le vendredi 13 septembre 2019 de 10h à 11h30 – UNIL

Pour des raisons d’organisation, merci de vous inscrire via le lien suivant : http://goo.gl/forms/vUnClv0rDY

Au plaisir de vous voir nombreux le 13 septembre prochain,

nous vous présentons nos meilleures salutations et vous souhaitons un bel été.

Votre comité de la section suisse de l’AIPU

 

« JE N’AI PAS LE TEMPS »…Et vous n’êtes pas le/la seul·e !

Combien de fois par semaine (nous) entendons-nous dire : « désolé, je ne suis pas disponible », « plutôt après les congés ? » « J’aimerais vraiment exploiter cette idée dans mes cours, mais ça ne va pas être possible » ou tout simplement « je suis débordé » (comme Aït Ali et Rouch intitulent leur article de 2013 sur le temps des enseignants-chercheurs) ? Entre les activités de recherche et d’administration qui, pour l’heure, se valorisent plus aisément dans une carrière à l’université (Houston, Meyer et Paewai, 2006), il n’est pas rare que, dans les agendas, l’enseignement soit le parent pauvre du triptyque académique. Pourtant, au sein des enjeux politiques et scientifiques de l’université, l’enseignement prend une place croissante. En témoignent son importance pour les rankings internationaux, les évaluations de plus en plus systématiques des enseignements, le rythme donné par toutes les accréditations, ou encore les débats et projets passionnés autour de l’insertion du numérique dans les pratiques pédagogiques.

Nous souhaiterions dès lors, avec l’ensemble de nos membres, nous confronter au défi de l’optimisation du temps que chacune et chacun, au milieu de ses multiples responsabilités, parvient à allouer à son enseignement et à toutes les activités que cela implique – de la réflexion et l’accompagnement pédagogique jusqu’à la correction de copies en passant par la conduite d’une séance de cours.

Priorités, valeur, valorisation ou même rentabilité seraient ainsi les maître-mots de l’année 2019 de la section Suisse de l’AIPU. Loin de vouloir faire, avec ce vocabulaire, de l’université une entreprise comme les autres, il s’agirait autant de porter une réflexion critique sur l’état des lieux de nos agendas que de développer ou de trouver dans l’existant les outils pratiques pour mieux organiser notre temps consacré à l’enseignement.

Cela serait l’objet de deux années de nos réflexions ; une première année consacrée au temps de l’enseignant (détails ci-dessous) et la suivante, dont nous aurons l’opportunité de reparler plus tard, consacrée au temps de l’enseignement (préparation, conduite, régulations, évaluations, etc.).

Pour cette année, parmi d’autres thèmes que nous pourrons préciser ensemble, nous pourrions notamment nous intéresser, à l’aide des auteurs idoines, à la relativité de l’importance et de l’urgence (Wilson, 1999), à comment discriminer les opportunités qui portent ou qui permettent de réinvestir un travail déjà accompli (Elden, 1996) de celles qui saturent les agendas (Bulkeley, 2016), à mieux évaluer le rapport temps passé / qualité de la production (Brauer, 2014 ; Woodgett, 2016).

Pour ce faire, notre comité vous proposera différents évènements :

  • Des séances ouvertes qui se tiendront à distance et qui seront le lieu de brainstorming à différentes étapes de notre travail,
  • Deux rencontres en présentiel ; une première introductive où sera invité·e un·e spécialiste du domaine qui nous aidera à problématiser notre année de travail, et une conclusive qui servira de lieu de partage de pratiques pour ensuite mutualiser le plus grand nombre de ressources entre nous tous.

L’organisation et le planning précis de ces différentes séances vous seront communiqués dans les prochaines semaines. Au plaisir, nous l’espérons, de vous y voir nombreuses et nombreux !

Références

Aït Ali, N. et Rouch J-P. (2013). Le « Je suis débordé » de l’enseignant-chercheur : Petite mécanique des pressions et ajustements temporels, Temporalités [En ligne], 18. Consulté le 21 janvier 2019. URL : http://journals.openedition.org/temporalites/2632 ; DOI : 10.4000/temporalites.2632

Brauer, M. (2014). Enseigner à l’université : Conseils pratiques, astuces, méthodes pédagogiques. Paris : Armand Colin.

Houston, D., Meyer, L.H. et Paewai, S. (2006). Academic Staff Workloads and Job Satisfaction: Expectations and values in academe, Journal of Higher Education Policy and Management, 28(1), 17-30.

Rohn, J., Oswald, A., Bulkeley, H., Woodgett, J., Elden, S. et Mørk Røstvik, C. (2016). Workload survival guide for academics: Advice on how to cope with all the work and when to say no to opportunities, Times Higer Education [En ligne]. Consulté le 21 janvier 2019. URL : https://www.timeshighereducation.com /features/workload-survival-guide-for-academics

Wilson, A. (1999). Time management for administrators, Perspectives: Policy & Practice in Higher Education, 3(1), 3-7.

aipu suisse

Bienvenue sur le site de l’AIPU section suisse.

Vous trouverez toutes les informations concernant la section suisse de l’AIPU ainsi que les activités proposées.

L’ Association Internationale de Pédagogie Universitaire Section Suisse (aipu suisse) a pour buts de :
– Grouper les personnes intéressées par la pédagogie dans toutes les hautes écoles de l’enseignement supérieur en Suisse (universités, hautes écoles spécialisées, pédagogiques, techniques, polytechniques, etc.) ;
– Promouvoir le développement et la reconnaissance de la pédagogie dans l’enseignement supérieur et mettre en oeuvre toutes les actions, y compris la recherche, permettant d’atteindre ces buts ;
– Plus généralement, mettre en oeuvre, en Suisse, les missions de l’AIPU internationale.

Ce site est provisoire et sera prochainement remplacé par une nouvelle plateforme internationale.